RESTAURANTS HOTELBonjour, Un déplacement professionnel, du 4 au 8 mars 2013, m'a permis de découvrir les environs de Carrefour, ville de 800 000 habitants voisine de Port-au-Prince. Lorsque j'ai dit à certains que je partais en Haïti, j'ai plutôt eu des retours inquiets à base de choléra, d'enlèvements et autres craintes. J'étais bien consciente des effets grossissants de la loupe des reportages télé et des recommandations sécuritaires et me disait "Un fond de probable pour beaucoup d'improbable". Je suis partie totalement confiante en les organisateurs et en nos accueil-lants. Et j'en suis revenue exactement dans le même état et prête à repartir... Loin de moi la naïveté, nous étions entourés et cela participe à éloigner d'éventuelles dérives. A aucun moment, sur la route, dans les rues, à l'hôtel, au milieu de la foule... je ne me suis sentie en insécurité ou en crainte. Nous avons été accueillis d'une manière incroyable, parfois presque sur-dimentionnée. Bien sûr, ces attentions ne me visaient pas mais je les ai vécues et en ai été émue. Ces moments seront absents de cette brève car ils sont officiels et ne peuvent être repris ici. Ce carnet présentera les à-côtés. Ma perception principale d'Haïti se résume en une puissante vivance faite de reconsruction, d'activités foisonnantes, de personnes en action, de couleurs chatoyantes... Les contrastes, avec notre vie martiniquaise, sont marquants et bousculants, comme à chaque passage en un pays en plein développement. Contrastes entre les "vivants en abondance" et les "vivants en pénurie"... Les similitudes sont nombreuses entre nos deux îles (même si Haïti occupe une partie de l'île d'Hispaniola): langues, faits historiques, nature, peuples, cuisine, croyances... A la fois si proches et si différentes... toutes deux si liées et si séparées. Ceux déjà venus, ont constaté les avancées: routes neuves, dégagement des ruines, diminution des zones de campement (même s'il en demeure beaucoup), chantiers divers... Bien sûr, le temps de la relève est loin d'être fini, comme dans l'assainissment. Mais l'énergie, la volonté, les capacités... sont plus que présentes et affirmées pour avancer. Je vous encourage à envisager Haiti en vos possibles voyages. Elle a besoin de renforcer ses ressources et le tourisme, peut, en être un moyen. Cette brève vous donnera quelques infos pratiques et commentaires. Pour le reste, je vais laisser parler les images... Toutefois, leur qualité est plutôt médiocre car les photos et les films ont été pris, dans leur très grande majorité, lors de déplacements. Contrairement à mon habitude, je vais publier des films sans le son et des photos avec des personnes car il m'était impossible d'en avoir sans. Je voudrais dire un grand merci à celles et à ceux m'ayant permis cette découverte. Sans vous, rien ne dit que j'aurai franchi le pas. Madikéra
SUITE page 2 SUITE page 3 SUITE page 4 INFOS DIVERSES SUITE page 5Brève haïtienne: 5 jours de contrastes et similitud'îles
AUBERGE DU QUEBEC - Carrefour www.aubergeduquebec.com Menu, coûts et commentaires Le restaurant est ouvert en permanence. En plus, il y a deux bars l'un vers la piscine et l'autre à l'autre à l'intérieur. La carte (prix en dollars) propose spécialités locales et internationales. Nous y avons mangé 5 fois et pris 4 petits-déjeuners. Un plat de poisson = 12$ - Un Coca = 1,50$ TTC J'ai apprécié Le poisson "Gros sel", les riz aux pois (haricots), les bananes pesées, les pancakes du matin, les jus de chadèque (gros pamplemousse) et de grenadia (grenadille = fruit de la passion), la bière Prestige, le buffet du dîner de réception aux multiples saveurs, la salade offerte en entrée... J'ai été déçue par La tarte au sucre trop sucrée, la viande souvent sèche (mais bon...) et la plus que lenteur du service.
LA MAISON - Port-au-Prince www.lamaisonhaiti.com Menu, coûts et commentaires Hôtel / restaurant en toute proximité de l'aéroport (emplacement pratique). Propose des plats locaux et internationaux. Quinze dollars pour un plat et un coca. La salade d'entrée est offerte. J'ai apprécié De découvrir une spécialité: le Tassot. Il s'agit d'une viande grillée coupée en morceaux. Là, il s'agissait de cabri. Les bananes pesées, j'aime cette forme de cuisson alors qu'à la base je ne suis pas fan de la banane en légume. La rapidité du service, nous n'avions que 45 minutes pour manger. J'ai été déçue par La viande était un peu sèche car sur-cuite mais en même temps mieux vaut qu'elle soit bien cuite quand la conservation n'est pas totalement garantie.
AUBERGE DU QUEBEC - Carrefour www.aubergeduquebec.com Caractéristiques Hôtel de 54 chambres de niveaux différents, type 2/3*. La supérieure est à 103$ la nuit sans petit-déjeuner. L'hôtel filtre son eau, a un générateur et des gardes en permanence. Le restaurant est ouvert 24/24. Le wifi marche de manière irrégulière et le centre d'affaires est fermé. Points + Très propre. Personnel souriant et aidant. La fermeté du matelas. La vue sur la baie depuis la terrasse. Commode, de par son emplacement, pour la région de Carrefour. Points - Le bruit des clims (comme souvent avec ces machines), le bruit du générateur du côté des chambres supérieures (pour palier aux coupures de courant), la lenteur de service même si les commandes ont été préparées à l'avance. Je vous encourage à envisager une marge d'une trentaine de minutes.
SUITE page 1
Vous avez envie de nous poser une question, de partager une information, de nous adresser un commentaire sympa... Il vous suffit de cliquer sur le mot commentaires ci-dessous... D'avance merci.
SUITE EN IMPRESSIONS, PHOTOS ET FILMSElectricité Zone 110/127 volts - 60 hertz - fiches plates 2 branches (prévoir un adaptateur) Change Au 10 mars 2013, cours officiel - 1 dollar = 42,48 gourdes - 1 euro = 55,23 gourdes Le dollar est très prisé. C'est la seule monnaie que nous avons utilisé. L'hôtel a été payé par carte. Santé/nourriture Aucun désagrément à signaler. J'ai bu un Coca par jour. A l'hôtel l'eau était filtrée donc j'ai consommé quelques glaçons mais ni glace, ni oeufs, ni fruits de mer. Une personne de mon entourage a été patatrak probablement après avoir bu un jus au lait (le jus au lait, en particulier de papaye est une spécialité). Il est habituel de mettre du sel dans les boissons pour les désinfecter (ou autre...). Il arrive parfois que le café ou le jus en devienne imbuvable ! Cela m'est arrivé une fois avec le café et c'est arrivé 1 fois avec un jus à qq'un d'autre. Identité - taxe entrée/sortie Passeport obligatoire - pas de taxe à payer
DIVERS Texte Texte Intro P'tis + Namibie2015 Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Tyrol Italie © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...